HISTOIRE DU CTMC

Fondé il y a plus de 38 ans, le Club de Tir Mauguio Carnon (CTMC), dénommé ainsi depuis octobre 2014 – anciennement appelé Société Melgorienne de Tir (SMT) – est implanté en pleine campagne, à proximité de l’aéroport de Montpellier (3 km).

 

TROIS STANDS DE TIR DIFFERENTS

Les installations sont municipales et comprennent 3 pas de tir homologués F.F.Tir :

 CTMC_141015_Web  Stand 10m

        ⇒ Stand 25m

              ⇒ Stand 50m

Gestionnaire de l’infrastructure, le CTMC traditionnellement ouvert sur l’extérieur concède des créneaux de tir réservés aux brigades de Police Municipale les mardis…

En 2008, suite à une demande de la F.F.Tir pour l’homologation du stand, la mairie de Mauguio-Carnon, a refait les pare-balles des stands 25 et 50m. En mars 2012, avec notamment l’appui financier de la Ligue Régionale de Tir du Languedoc-Roussillon, un nouveau pare-balle intermédiaire a été installé sur le pas de tir 50m. Le stand a donc ré-ouvert avec des installations au top de la sécurité: nouveaux pare-balles, nouvelles peintures, nouvel accès sécurisé par digicode pour accéder au parking arrière…

 

CTMC Travaux 2014 (79)En 2014, le CTMC, toujours avec l’appuie de la Mairie de Mauguio-Carnon, refait entièrement à neuf les infrastructures (électricité, toiture, bureaux, espace détente) pour le bien de tous les tireurs sportifs. L’investissement consenti par la Mairie est important et dépasse les 200.000€. Quant au CTMC, il investi pas loin de 40.000 € pour sécuriser davantage les locaux afin de permettre à tout à chacun de venir tirer tous les jours de la semaine sur les pas de tir 25 et 50m (hors dimanche), et même jusqu’à 22h00 sur le pas de tir 10m (dimanche inclus).

 

CTMC Travaux 2014 (3)

⇒ Une automatisation des alarmes, de la vidéo-surveillance, de nouveaux accès sécurisés par badge et reconnaissance faciale, sont mis en place pour prévenir tout acte de malveillance, mais aussi pour la sécurité de tous nos adhérents.

 

 

 Le résultat… !

CTMC Travaux 2014 (127)CTMC Travaux 2014 (44)

 

 

 

 

 

 

En 2015, le CTMC subit une enquête et une fermeture administrative sur le pas de tir 50m, suite à un soit disant sortie d’ogive de l’emprise des installations. Cela oblige les dirigeants à mandater un expert judiciaire en balistique. Cette expertise détermine que l’ogive incriminée n’a pu s’échapper de façon accidentelle des stands. En revanche, l’expert préconise la réfection totale de la butte de tir du 50m avant toute réouverture.

Une réouverture sera effectuée après les travaux de sécurisation suite à une deuxième expertise judiciaire (butte de sable, casquette, pièges à balles). On espère dans les plus brefs délais. Le cout de l’opération est estimée à plus de 50.000 €. Du fait de l’importance des sommes engagées par le CTMC, et qui doivent être amorties sur 3 ans, nous arrivons à obtenir une convention triennale en lieu et place de la convention annuelle.

Malgré cela, une pétition pour le bruit de la part de riverains, plus ou moins proches (entre 200 et 500m de distance) et une vingtaine de signatures recueillies, le Maire de Mauguio-Carnon nous impose de nouveaux horaires très restrictifs, et nous interdit, dorénavant, de tirer à l’arme à feu le dimanche ainsi, que certains matins de la semaine. La Mairie, essayant d’appuyer ses propos sur une expertise, se rends compte que celle-ci est plutôt favorable au club puisque nous ne dépassons pas le seuil de bruit règlementaire (source interne). La Mairie refusant de nous communiquer les résultats de cette expertise effectuée à notre insu. Rien y fait ! Le Maire et les élus maintiennent leur décision.

De plus, le Maire et l’élu aux Sports et aux associations nous imposent que le stand 50m ne soit utilisé que pour le calibre 22lr à sa réouverture. Cela ne fait appel à aucun texte de Loi. Ils s’appuient sur des propos tenus par la Ligue, et son Président, selon lequel un « stand 50m ne peut être utilisé que pour tirer du calibre 22lr ». Cela est bien évidemment faux, et nous appuyons nos propos envers la Mairie au travers de la règlementation en vigueur (et notamment les différentes disciplines pratiquées au sein de la FFTir), mais aussi grâce aux réponses obtenues par courriel de la part de la FFTir. Une nouvelle fois, la Mairie reste sur ses positions malgré la protestations des 700 tireurs. Quant à la Ligue, elle décide de rester muette et, même, refuse de nous apporter une aide financière pour aider à la sécurisation de nos installations..

Lors des élections cantonales de 2015, des personnes mal attentionnées déposent à l’intérieur des tracts politiques du Front National. S’ensuit une dénonciation en règle, et une convocation du Président à la Mairie pour obtenir des explications sur ce point en nous nous accusant de prosélytisme. Les commanditaires de cet acte malveillant ayant oublié que nos installations sont sous la surveillance de caméras, notamment dans l’espace détente. Nous apportons la preuve de nos dires et nous sommes lavés de tout soupçon. Les personnes incriminées sont radiées et/ou quittent le CTMC.

Le Comité Directeur, à l’unanimité, décide de réduire le nombre de ses adhérents, sur la saison 2015-2016, du fait de la fermeture du stand 50m, aux alentours des 500 à 550 adhérents, et met en place une politique drastique… Ainsi, le Bureau décide de ne plus participer aux vacances sportives, à la Foire aux Associations, à la Foire Internationale de Montpellier,… afin de se concentrer sur la qualité des services rendus à ses Membres, mais surtout de faire des économies de fonctionnement pour se concentrer sur la réouverture du stand 50m, et son financement !

Mi-décembre 2016 : réouverture tant attendu du stand 50m après avoir dépensé plus de 75.000 euro dans la sécurisation des installations. C’est grâce à l’appui de certains élus comme notamment le Député M. Patrick VIGNAL, mais aussi des personnalités importantes de la communes comme M. Laurent CAPPELLETTI ou encore M. Jean MORELON, que nous sommes arrivés à nos fins. Notre expert en balistique nous confirme par son étude que nos installations peuvent supporter des calibres supérieurs au 22lr. Le Maire de Mauguio-Carnon, M. Yvon BOURREL, nous octroie dans son arrêté municipal cette possibilité. La Journée inaugurale fut une superbe réussite avec plus de 300 personnes présentes, et un soutien médiatique de haut vol.

Il est a rappelé que le Député M. Patrick VIGNAL nous a octroyé une subvention exceptionnelle de 3.000 euro pour l’Ecole de Tir et la sécurisation de la porte 25m, prise sur sa réserve parlementaire. Nous le remercions vivement de ce très beau geste.

A ce jour, le Comité Directeur a décidé de s’ouvrir davantage sur l’extérieur en décidant de ne pas augmenter les cotisations grâce à une gestion rigoureuse, à faire profiter nos adhérents de locations d’armes très variées, de rester le plus transparent vis à vis de nos adhérents en répondant dans les plus brefs délais à leurs questions, mais aussi de faire sauter le verrou du quota que nous nous étions imposés en 2016, tout en gardant notre indépendance financière vis à vis de la Ligue. 

Objectif 2017 : Faire « Vivre le Tir Autrement » à nos futurs 800 adhérents !

Heureusement qu’une solidarité forte s’inscrit au CTMC grâce notamment à une très grande convivialité. Cela a permis de rassembler un grand nombre de tireurs bénévoles pour remettre à niveau nos installations lors de ces années difficiles, mais aussi lors des différents évènements et concours de la vie du club…

 

CONNAITRE L'HISTOIRE DE LA F.F.TIR

Le Tir est un des plus vieux sports. Des records de tir ont été enregistrés à partirdu XIe siècle. Il est issu des compagnies d’arquebusiers, entretenues par les notables des villes franches.

Actuellement, le Tir est le 2e sport mondial individuelen nombre de licenciés. Depuis les premiers JO de 1896 et jusqu’à nos jours,
le Tir est une discipline Olympique.

Historiquement, la F.F.tir est issue d’une longue lignée d’ancêtres !En 1871, est créée la Ligue des Patriotes, formée après la guerre de 1870. Elle setransforme à partir de 1886 en Union des Sociétés de Tir de France (USTF) avec,notamment, la construction de son premier stand national au Bois de Vincennes et la participation de 30 000 compétiteurs pour ses premiers championnats.

L’Union Internationale des Fédérations et Associations de Tir a été fondéele 17 juillet 1907 (dont le premier président sera Monsieur Daniel Mérillon,président de l’Union des Sociétés de Tir de France). Elle deviendra l’UIT (UnionInternationale de Tir) en juin 1908 puis l’ISSF (International Sport Shooting fédération) à partir de 1998.

Le 18 février 1953, l’Union des Sociétés de Tir de France change de nom pour devenir la Fédération Française des Sociétés de Tir.

Le 15 mars 1967, la Fédération Française des Sociétés de Tir fusionne avecla Fédération Française de Tir aux Armes de Chasse pour devenir la Fédération Française de Tir (F.F.Tir). Elle sera reconnue d’utilité publique le 1er octobre 1971.

Après la création dissidente en 1988 de la Fédération Française de Ball Trap,elle perdra une partie des disciplines tirées aux armes de chasse, mais gardera la gestion des trois disciplines olympiques de tir au plateau (Fosse Olympique,Skeet Olympique et Double Trap).

Aujourd’hui, la F.F.Tir est affiliée aux six fédérations internationales qui gèrentles différentes disciplines du Tir sportif (les disciplines olympiques, le tir à l’arme ancienne, le tir sur silhouette métallique, le tir à l’arbalète, le tir sportif de vitesseet le tir sur appui ou Bench Rest).

La F.F.Tir possède un palmarès éloquent dans toutes les disciplines qu’elle structureet développe, que ce soit en championnat d’Europe ou du Monde. Ces dernières années, ses tireurs ont obtenu l’or olympique en 1984, 1996 et 2000.

A fin 2014, la Fédération Française de Tir regroupe plus de 1 600 associationset plus de 160 000 tireurs licenciés. Elle est structurée sur le territoire nationalen 28 ligues qui sont des organes administratifs déconcentrés, chargés de mettreen application la politique sportive et de développement décidée par le Comité Directeur Fédéral.

(source F.F.Tir)


BIGTheme.net • Free Website Templates - Downlaod Full Themes