POISSON D’AVRIL

POISSON D'AVRIL 2017


POISSON D'AVRIL 2016

Sur la dernière Newsletters du mois d’avril 2016 – Numéro 88 !

ET OUI, IL S’AGISSAIT DE NOTRE POISSON D’AVRIL 2016 !

“Démission de notre Président du CTMC ! Appel à candidature !

Nouvelle importante !

Alors que notre Président allait rentrer dans sa 6ème année de mandat, il a surpris tout le monde en donnant sa démission à la dernière réunion du Comité Directeur du samedi 26 mars dernier, et ainsi faisant la joie de tous ses détracteurs…

Il n’a donné aucune explication !

Il en va de même de notre Trésorière, qui a aussi quitté la salle prématurément !

Nous allons organiser une Assemblée Générale Extraordinaire très prochainement pour désigner le nouveau Bureau. Déjà un ancien Président, plus Membre de l’Association, s’est fait connaître pour reprendre les rennes du CTMC.

Toutes les candidatures devront être déposées soit par mail en cliquant ici, ou en la déposant au bureau à partir de ce week-end…

Merci pour votre compréhension”.

.

POISSON D'AVRIL 2015

Sur la dernière Newsletters du mois d’avril 2015 – Numéro 76 !
Si vous avez cliquez pour vérifier les caractéritiques des deux armes “Pink”, vous vous êtes bien fait avoir – LOL !!!

  personnes se sont fait avoir !

Le Bureau Directeur, lors de sa réunion mensuelle du mois de mars dernier,  a décidé, à la demande du nombre croissant de la gente féminine au sein de nos installations, d’investir dans de nouvelles armes.

Nous avons donc réservé deux nouvelles armes en calibre 9mm aux couleurs « Camo Pink » pour l’un, et  « Full Pink » pour l’autre (confère les photos jointes).

Pistol Camo Pink

Pistol Full Pink

En effet, même si certaines de nos passionnées étaient atteintes d’hoplophobie au moment de la découverte de nos différentes disciplines, ces dernières, à la longue, nous ont permis de prendre conscience qu’il faut mettre de la couleur dans la vie,… et sur les pas de tir !

C’est chose faite aujourd’hui !

 

POISSON D'AVRIL 2014

Sur la dernière Newsletter du mois d’avril 2014 – Numéro 64 !
Si vous avez cliquez pour réserver, vous vous êtes bien fait avoir – LOL !!!

 

LES NOUVELLES CIBLES “CMIC” ENFIN DISPONIBLES !
La prochaine séance de tir contrôlé aura lieu ce week-end des 5 et 6 avril 2014 où vous pourrez venir découvrir en avant première nos nouvelles Cibles Magnétiques à Impact Calculé (CMIC). En effet, cette nouvelle ciblerie spécifique à pour avantage de recentrer par raisonnance magnétique les balles en FMJ (Full Metal Jacket) afin de restituer un meilleur groupement en cible.
 
La réalisation de ces cibles adhésives permets de gagner en rapidité de tir mais aussi en précision de ciblage. Cette technologie, principalement utilisée chez Airbus et EADS Casa, a pour avantage un poids moindre par rapport aux cibleries utilisant les mêmes technologies…La ciblerie est équipée d’un cylindre magnétique à impulsion magnétique par raissonnance qui permets juste avant l’impact de la balle chemisée de recentrer son tir dans la zone du 9, voire du 10 pour les meilleurs tireurs.Les CMIC seront disponibles à l’essai lors de ce prochain week-end. Attendez-vous à des résultats spectaculaire. Attention ce type de cible est évidemment interdit en compétition par l’ISSF mais n’est pas interdit en utilisation TAR, notamment sur l’utilisation des gongs.
 
Un champ magnétique agit sur les charges en mouvement. Le courant qui traverse le matériau conducteur est produit par des charges (les électrons libres) qui se déplacent avec une vitesse que l’on notera .
Ces électrons sont donc soumis à une force (force de Lorentz), où correspond à la charge d’un électron. Il en découle un déplacement d’électrons et une concentration de charges négatives sur l’un des côtés du matériau ainsi qu’un déficit de charges négatives du côté opposé. Cette distribution de charge donne naissance à la tension Hall ainsi qu’à un champ électrique .
 
De cela en découle un redressement du projectil sur un plan semi latéro-perpendiculaire et qui fait que selon le champs de force la balle se regourpera automatiquement dans la zone du 9 et du 10.PLACES LIMITEES POUR FAIRE UN ESSAI !Pour vous inscrire à l’essai sur cette nouvelle technologie lors du prochain week-end, merci de cliquez-ici (un prix forfaitaire de 10 euros vous sera demandé lors de votre essai).

 

POISSON D'AVRIL 2013

Sur la dernière Newsletter du mois d’avril 2013 – Numéro 52 !


ENCORE VOUS SUR CETTE PAGE, VOUS VOUS ETES ENCORE FAIT AVOIR CETTE ANNEE !!!

PETITION SUR LA NOUVELLE REGLEMENTATION DITE “SECURITE RENFORCEE” !

Attention nouvelle règlementation 2013 applicable sous le décret N°INT/D01/04/0013 à compter de la nouvelle saison sportive. En effet, le Ministère de l’Intérieur a publié une circulaire concernant la sécurité dite “renforcée” au sein des installations de tir sportif, ainsi que ses modalités d’application. Elle prévoit entre autre le port obligatoire sur tous les pas de tir du 10m jusqu’au 300m et plus :

  • du gilet de sécurité fluo haute visibilité conforme à la norme CE: EN471
  • d’un casque antibruit équipé d’au moins 2 autocollants réfléchissants. Ces autocollants ne doivent être ni masqués, ni retirés. Ils devront porter l’homologation française NF S72.305 équivalente à l’homologation européenne E22.04 et E22.05.
  • le port de chaussure spécial Tir à la nouvelle norme FFT-NF-010413

En plus de cela, les Présidents de Club devront s’assurer de la pose de panneaux ronds (écriture noire sous fond jaune) sur tous les pas de tir et à l’abord des installations dans un rayon minimum de 20m par rapport aux différents points d’accès (entrées et sorties).

Face à cette nouvelle règlementation sur la sécurité dite “renforcée” et avec l’appuie de la FFMC,  le nouveau Comité “STOP, CA SUFFIT !” – qui a été créé pour l’occasion – a mis en ligne une pétition pour dire NON à cette nouvelle circulaire et ainsi pouvoir engager des négociations.

Il est encore temps d’agir ! Il est important pour le bien de la pratique de notre sport de cliquer et de signer cette pétition. Ainsi, force de proposition, ce nouveau Comité pourra intervenir auprès des pouvoirs publics, notamment auprès du Ministère de l’Intérieur pour stopper cette nouvelle règlementation.

– Cliquez sur l’image pour accéder à la pétition nationale –

 

POISSON D'AVRIL 2012

Sur la dernière Newsletter du mois d’avril 2012 – Numéro 40 !

VOUS VOUS ETES ENCORE FAIT AVOIR !!!

DU NOUVEAU A COMPTER DE CE MOIS D’AVRIL : LA CARTE DE FIDELITE !

  • Le bureau, lors de sa dernière réunion, a décidé de mettre en place une carte de fidélité pour nos tireurs les plus assidus avec un système de “bonus-malus” comme on peut le trouver dans les assurances automobiles. En effet, pourquoi ne pas suivre ce qui se fait partout et qui a pour but récompenser les “bons tireurs” par un système de primes…

Comment cela fonctionnera-t-il ?

Il s’agit d’un système très classique de points dans l’intention d’obtenir une exonération sur votre prochaine cotisation à la Melgorienne de tir (saison 2012-2013) dans la limite du prix de la licence, ou à l’inverse un malus qui fera grimper votre cotisation.

+1 point = 1 euro de moins sur votre prochaine adhésion !
-1 point = 1 euro de plus sur votre prochaine adhésion !

Comment obtenir des points (exemples) ?

    • Toute participation à un concours de la Melgorienne : + 2 points
    • Toute inscription à un championnat officiel I.S.S.F et/ou T.A.R : + 5 points
    • Chaque passage le dimanche matin pour s’informer au bureau : + 1 point
    • Un carnet de tir à jour : + 3 points
    • Toujours être courtois : + 5 points / mois (à faire valider chaque 1er dimanche de chaque mois par Gérard en même temps que les feuilles vertes)
    • Participation à tous les concours de la SMT : + 50 points
    • Aide au debriefing (repas, boissons, etc…) : + 10 points

Comment sont déterminés les points négatifs (exemples) ?

    • Ne pas ramasser ses etuis : -5 points (récidive – 10 points)
    • Non port des lunettes de protection sur les pas de tir 25m et 50m : – 5 points
    • Ne pas venir au moins une fois à un nettoyage du stand : -5 points (récidive – 10 points)
    • Non respect des installations et consignes : – 50 points (récidive : – 100 points)
    • Rater des gongs sur un concours ludique et/ou officiel : – 1 point (par gong dans la limite de 10 gongs et par championnat)
    • Ne pas participer au repas du club de fin de saison : – 10 points
    • Non respect d’un membre honoraire : – 5 points (récidive : – 10 points)
    • Non respect des membres du bureau : – 20 points (récidive : – 30 points)
    • Non respect du Président : – 30 points (récidive : – 100 points)
    • Refus de prendre la carte de fidélité : – 100 points (- 50 points de plus par récidive)…

(liste non exhaustive, se référer au tableau récapitulatif à l’intérieur des stands
et/ou en cliquant ici).

Lors de votre prochaine visite à la S.M.T, demandez votre carte de fidélité. Elle est gratuite et sera valable tant que vous serez adhérent de notre club. Vous pouvez aussi passez commande en cliquant ici ! Elle vous sera envoyé gratuitement par La Poste…

OUH LA LA ! LA HONTE !!!

Notre cher collègue ne sachant pas remonter son nouveau Glock 17 Gen4, c’est la charmante Audrey qui s’est attelée à le faire… Un peu la honte, non ? LOL.

 

POISSON D'AVRIL 2011

DE NOUVELLES PEINTURES POUR LE STAND DE TIR

  • Comme vous avez du le voir sur le parking, mais aussi au sein de nos installations, nous avons de nouvelles peintures qui met en avant notre façon de voir le tir sportif : dynamisme et modernité.

Merci à tous ceux qui ont su être patient lors de la fermeture du 50m (quelques jours) et du 25m (1 journée) pour la réalisation de ces “oeuvres” d’art.

  • Nous allons maintenant nous attaquer à la peinture qui se trouve sur la petite allée qui rejoint le parking de derrière. Comme vous le savez très bien, le rouge est la couleur de la Melgorienne mais nous ne pouvions choisir cette couleur car trop “flashie” !  mais nous souhaitons que cela se voit de loin… C’est pourquoi nous avons décidé de choisir une couleur plus pastelle de type rose (le rose étant très proche du rouge) mais pour ce faire, nous avons besoin de votre opinion.

Pour cela nous avons décidé de réaliser un sondage. Nous vous demandons de cliquer sur l’image ci-dessous (une fenêtre s’ouvrira) pour que vous puissiez voter pour votre rose préférée : voilà la réponse…

Nous vous avons bien eu !
Croyez-vous que nous allions peindre les murs de la SMT en rose ! ptdr !

 

POISSON D'AVRIL 2010 

VOUS ETES ARRIVES ICI EN CLIQUANT SUR MON LIEN
C’EST DONC QUE MON BEAU POISSON D’AVRIL 2010 A BIEN FONCTIONNE !

CLUB LANGUEDOCIEN DE TIR D’ AIRSOFT
Décret N°99-240 du 24 mars 1999…n’existera pas !

Vous êtes tombé dans le panneau, je m’en félicite :)))
Votre chargé de Communication… Arnaud

 

POISSON DU 1er AVRIL 2009

NEWSLETTER “POISSON” DU 1er AVRIL

VOUS AVEZ CLIQUE !!!
VOUS Y AVEZ CRU !!!
JE ME MARRE…

Le Webmaster – Colt45

Vous imaginez une 12.7mm au 50m !
Il faudrait revoir toutes les installations…
et puis je ne parle même pas des initiations FFTir 🙂
Allez, on ne le dira à personne: faites-vous connaître, cliquez ici !

 

VOICI QUELQUES REPONSES RECUES EN RETOUR :

  • “Dimanche je viens avec un Bazouka”
  • “Je vous prie de bien vouloir m’inscrire pour la réservation du Browning M2. Par contre, vous serez -t-il possible d’agrandir le portail d’entrée car je viens d’acquérir un char d’assaut T-34/85 et je compte bien me rendre dans vos locaux avec. En vous remerciant d’avance.”
  • “veuillez m’inscrire pour le premier avril 2010 – MERCI “
  • “Poisson d’avril!… et dire que le Président n’a pas encore 50 ans”
  • “Cela sent le poisson à plein nez !”
  • “J’étais quand même sceptique sur le fait de tirer a 50m avec ce monstre, je pense que le mur du 50m aurait du mal a tenir après plusieurs tirs”.
  • “Bien reçu; mais je pense à un poisson d’avril  ?? “
  • “J’espérais que vous aviez eu l’autorisation de l’utiliser à La Madeleine (?!?)”
  • “Bon, tant pis : Le père Noël sera pour une autre fois !!”
  • “AH AH AH très drôle, je suis déçu j’aurais préféré un LRAC….MDR….1er avril les copains !!!!!!!!!!!!”
  • “pfff vous etes trop betes !!!!
    Ca m’a paru louche mais j’y ai cru !!!!
    Imbéciles !!!!”
  • “Bravo encore !
    Je me suis fait pièger ! ben oui, je suis comme ça, l’enthousiasme m’a encore conduit à l’erreur !
    Heureusement qu’on n’en meurt pas…”
  • “Bravo !! c’est ce que j’appelle “faire vivre” un club !!!”
  • “Je viens de finir en a peine 3 mois le rechargement des 8732 cartouches
    de 50 des premiers essais , ogives 650 grains , 239 grains de poudre SP
    13 par douille…on est a 885 m/s au chrono de Cédric…veuillez envoyer
    la camionnette pour les déplacer au club merci…
    PS : Loïc a fantasmé 1 mn…et ça m’a bien fait rire…et un peu donné
    des envies…le cauchemar du rechargeur fou…”

Bon, pour votre plaisir, voici un peu l’incroyable histoire
de cette mitrailleuse mythique :
Date de création 1921

Durée de service 1921 toujours en services dans la ^plupard des forces armées actuelles

Munitions .50 BMG (12.7mm )

Mode d’action emprunt de gaz

Cadence de tir 500 coups/minute

Vélocité 930m/s

Portée pratique 1800 m

Masse (non chargé) 38,1 kg

Masse (chargé) 55,66 kg(avec 105 coups)

Longueur 1653 mm

Longueur du canon 1143 mm

Capacité bande de 105 coups

La Browning M2 est une mitrailleuse lourde chambrée en 12,7 x 99 mm, une munition également connue sous le nom de .50 BMG. La conception de la M2 remonte à la fin de la première guerre mondiale. Elle est le fruit du travail de John Moses Browning et montre une longévité peu commune. Elle connaît un grand nombre de désignation et constitue la principale arme chambrant la puissante munition de 12,7mm qui est un standard de l’OTAN. Tout au long de sa carrière, elle a connu à de nombreuses reprise l’épreuve du feu, notamment lors de la seconde guerre mondiale. Elle est encore en activité de nos jours dans de nombreuses armées.

La M2 est un dérivé d’une mitrailleuse moyenne chambrée en 7,62mm. La munition fut initialement développée pour une application anti-aérienne mais la M2 fut également adoptée pour une utilisation au sol en 1921 par l’armée des États-Unis sous le nom de Model 1921. A cette époque elle était efficace contre l’aviation et contre les blindés.

Elle connu quelques amélioration en 1932 et fut adoptée sous le nom de M2. Elle était alors équipée d’un manchon permettant un refroidissement à eau. Il fut développé une variante pourvue d’un canon plus lourd refroidit par air pour les applications aériennes embarquées. Le canon surchauffait rapidement quand la mitrailleuse était utilisée par l’infantrie, mais l’augmentation de la masse du canon et de la surface d’échange du nouveau canon compensait un peu l’absence de refroidissement à eau. L’absence de celui-ci permettait de l’alléger l’arme d’une vingtaine de kilos et la rendait plus simple à mettre en oeuvre. Cette nouvelle variante fut dénommée M2 HB, HB étant l’acronyme de Heavy Barrel : canon lourd en anglais. En raison de la complexité de l’opération visant à démonter le canon, un système amélioré de changement rapide du canon fut créé. Des versions équipées de canons allégés de 11 kg et de 27 kg furent alors développés.

La mitrailleuse M2 offrit un avantage sensible aux alliés pendant la Seconde Guerre mondiale, elle était suffisamment puissante pour défaire nombre de blindés légers allemands qui eux étaient équipés de mitrailleuses moyennes incapables d’en faire autant et de canons automatiques certes plus puissants que la munition de la M2 mais aussi beaucoup plus rares et beaucoup plus coûteux. A l’inverse en matière de combat aérien, la M2 qui était presque exclusivement employée dans les avions américains de la seconde guerre mondiale manquait de puissance pour le combat aérien de la fin du conflit. Alors que les autres nations mettaient généralement en oeuvre au moins un ou plusieurs canons automatiques à bord de leurs chasseurs, les États-Unis déployaient presque exclusivement la M2 pour des motifs logistiques.

La M2 est une mise à l’échelle de la Browning M1917 afin de pouvoir tirer la puissante munition de 12,7 x 99 mm, étant elle-même un agrandissement de la .30-06 Springfield. La M2 est aujourd’hui une arme refroidie par air, alimentée par bande de cartouches, tirant culasse fermée sur le principe du court recul. Le fonctionnement de ce mécanisme consiste à ce que le canon et la culasse demeurent solidaire lors du tir et reculent tous les deux. Après une course réduite, la culasse se dévérouille et continue son mouvement de recul alors que le canon ne bouge plus. La culasse s’ouvre, éjecte l’étui, tire la bande de cartouche et charge une nouvelle cartouche lors de son mouvement de retour. La cadence de tir théorique varie entre 450 et 550 coups par minutes. La version aérienne des la seconde guerre mondiale présentait une cadence de tir de 600 à 1200 coups par minutes, alors que les M2 jumelées sont synchronisées et présentent une cadence de 300 coups uniquement afin de pouvoir tenir des rafales plus longues. Ces cadences de tir sont bien entendu théoriques, un tir continu à cette cadence mènerait à la destruction du canon au bout de quelques milliers de coups. Dans la pratique, la M2 HB ne peut guère tirer plus de 40 coups par minute lorsqu’elle est employée au sol.

La portée pratique de la M2 est de 1,8 kilomètres lorsque qu’elles est montée sur un trépied M3(la portée maximale est de 7,4 kilomètres). Dans la configuration destinée à être portée et servie par l’infantrie, la M2 pèse 38 kg auxquels s’ajoutent un peu plus de 17 kg pour une bande de munition de 105 coups et 20 kg du trépied M3. Le poids total en ordre de bataille lorsque la M2 est déployée par l’infantrie s’élève donc à un minimum de 72,62 kg. Elle a longtemps été équipée d’une paire de poignée à l’arrière de l’arme et d’une détente “papillon” en forme de V qui doit être pressée avec les deux pouces pour déclencher le tir. Plus récemment une nouvelle détente plus conventionnelle a été développée. L’arme peut fonctionner en automatique ou en semi-automatique.

La M2 a été conçue pour être montée dans un grand nombre de configurations. De ce fait, l’alimentation par bande peut se faire indiféremment par la droite ou la gauche en changeant des pièces du mécanismes. Cette opération simple se fait en moins d’une minute et ne nécessite aucun outil.

Lors des exercices, le tir de balles à blanc nécessite un adaptateur spécifique permettant de conserver une pression suffisamment importante dans le canon pour actionner le mécanisme. Celui-ci est maintenu au bout du canon par trois tiges se fixant à sa base.

Mitrailleuse preferée de papy’ Boyington des tetes brulées 😉

(source Wikipedia)

BIGTheme.net • Free Website Templates - Downlaod Full Themes